recherche

Accueil > Notre Amérique > Matière grise > 6ème édition du Festival CineMigrante16 au 23 septembre à Buenos (...)

16 septembre 2015


6ème édition du Festival CineMigrante
16 au 23 septembre à Buenos Aires

 

Toutes les versions de cet article : [Español] [français]

La sixième édition du Festival CineMigrant [Cinéma-émigrant] démarre ce mercredi 16 septembre avec 53 films de 25 pays avec l’accent mis sur la crise migratoire qui secoue l’Europe comme « résultat d’une politique néocoloniale », nous dit la directrice de festival dont l’entrée est libre et gratuite, Florencia Mazzadi.

L’un des objectifs de l’événement est de mettre en valeur « le droit humain de migrer pour toute personne, quelle que soit sa provenance, c’est-à-dire le droit de sortir de l’espace territorial où elle est née et d’être reconnue dans les mêmes conditions dans l’espace territorial dans lequel il est arrivé », a signalé Mazzadi.

À ce sujet, la directrice du festival a affirmé que l’Argentine est « l’ unique pays qui possède une loi de régulation migratoire qui contient ce droit ».

« L’objectif de CineMigrante est d’apporter les fondements du droit à migrer, comprenant ce que sont les déterminations dans la construction de l’identité, quels piliers philosophiques, politiques, culturels, nous pouvons reconnaître », a-t-elle ajouté.

Pour cette édition les autorités du festival organisent « avec diverses Universités nationales, institutions et entités gouvernementales la « Rencontre Internationale de Pensée : ‘Paradigmes de la construction identitaire : Tous comme sujets de la dissemblance’ ».

Parmi les participants seront présents la philosophe Juddith Butler, « l’un des piliers fondamentaux pour penser l’identité et sa relation avec les déterminations politiques du genre » et la Vietnamienne Trinh T Minh - qui réalise « un cinéma qui peut parler des autres, ces autres qui ne peuvent pas être appropriables par la caméra ».

Un autre des invités sera le réalisateur suédois Göra Hugo Olsson, qui présentera le long métrage « Concerning Violence » , film realisé avec du matériel archivé de vieux documentaires suédois sur l’indépendance africaine, et « The Black Power Mix Tape 1965 1977 », sur la communauté afroétasunienne pendant ces années-là.

Voir la vidéo de l’interview de Florencia Mazzadi, directrice du festival
(en espagnol)

Le festival, qui se tient dans le cadre du Festival International de l’UNAM (FICUNAM) présentera une rétrospective de l’œuvre de Trinh, avec les films « Reassemblage » (1982), « Naked Spaces - Living is Round » (1985), « Surname Viet Given Name Nam » (1989) et « Shoot for The Contents » (1991).

Sebastián Sepúlveda, un autre des invités, présentera sa fiction « Las niñas Quispe  », qui basée sur un fait réel survenu en 1974, raconte l’histoire des sœurs Justa, Lucia et Luciana Quispe, bergères de l’altiplano qui vivent une vie solitaire et qui verront changer leur vie après le vote d’une loi.

« CineMigrante est un espace cinématographique avec une sélection de films de haute qualité, des films qui ont été présentés dans les meilleurs festivals internationaux de cinéma et qui n’ont pas encore pu avoir un espace sur les écrans de cinéma », a remarqué Mazzadi, également dipliomée en histoire.

À son tour, au sein du MUNTREF (Av. Antartida Argentina 1355) sera exposée « La frontera nos cruzó » [La frontière nous a traversés] du collectif équatorien « Le peuple qui manque », exposition de films d’artistes consacrée aux imaginaires psychiques et géographiques des zones frontalières, comme espaces conflictuels, en déplacement continu, dans lesquels se chevauchent différents lieux et temporalités.

Télam. Buenos Aires, le 14 septembre 2015.

Traduit de l’espagnol pour El Correo de la diaspora argentine par : Estelle et Carlos Debiasi

El Correo de la diaspora argentine. París,

Contrat Creative Commons
Cette création par http://www.elcorreo.eu.org est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 3.0 Unported. Basée sur une œuvre de www.elcorreo.eu.org.

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id