recherche

Accueil > Les Brèves > 40 ans après. Le droit de savoir : les disparus pendant la dictature en (...)

samedi 11 mai 2013

40 ans après. Le droit de savoir : les disparus pendant la dictature en Uruguay 1973-1985

 

De nombreux intervenants français et uruguayens, magistrats, juristes, spécialistes des droits de l’homme, hommes et femmes politiques, familles de disparus, seront réunis lors d’un colloque international au Sénat le 21 mai prochain, Présidé par Louis Joinet, magistrat, artisan de la Convention internationale contre les disparitions forcées.

40 ans après le coup d’Etat, la bataille pour le devoir de mémoire ne cesse jamais, la justice doit s’appliquer et condamner les violations de droits de l’homme et les crimes contre l’humanité commis durant la dictature, et le droit à la vérité et à la recherche des disparus doit être respecté. C’est essentiel pour permettre à la société et aux générations futures de se construire dans la paix.

Parmi les participants on compte : Philippe Texier, magistrat, spécialiste des droits de l’homme , juge au Tribunal des peuples ; Olivier de Frémonville, directeur adjoint du Centre de recherche sur les droits de l’homme et le droits humanitaire, expert auprès des nations unies ; Constanza Moreira, sénatrice uruguayenne, politologue, universitaire et membre du parlement du Mercosur ; Oscar lopez Goldaracena, avocat et chercher en droit international, défenseur des familles de disparus, rédacteur du projet de loi sur les crimes internationaux en coopération avec la Cour Pénale internationale ; Mirtha Guianze, docteur en droit, représentant du ministère public sur les questions de droits de l’homme au Mercosur ; Marina Mota , avocate de formation, juge au pénal en Uruguay ; Macarena Gelman, fille de disparus en Argentine, petite fille de l’écrivain Juan Gelman, née en captivité et enlevée, elle a retrouvé sa véritable identité à 23 ans . Uruguay a été condamnée par la Cour interaméricaine des droits de l’homme sur son affaire ; Edmundo Gomez Mango, écrivain, médecin, psychanalyste, auteur de plusieurs ouvrages, résidant à Paris depuis 1976.

Colloque organisé par l’association Donde Están ?, dans le cadre de la coordination « 40 ans après » avec le soutien de France Amérique Latine, de l’association des ex-prisonniers politiques chiliens en France.

El Correo, le10 mai 2013

Contrat Creative Commons<

Répondre à cette brève

Retour en haut de la page

El Correo

|

Patte blanche

|

Plan du site

| |

création réalisation : visual-id